Entretien de ventilation mécanique contrôlée (VMC) : comment s’y prendre 

Afin de garantir un confort optimal dans une maison et pour le bien-être des occupants, il est indispensable d’avoir de bons systèmes de ventilation. Pour tous les propriétaires qui ont une VMC installée chez eux, la loi les oblige à réaliser des missions d’entretien. Cela doit se faire dans les règles de l’art. Voici alors quelques conseils essentiels à suivre à cet effet.

Effectuer une maintenance régulière

Il est vrai qu’une VMC joue un rôle important dans le quotidien d’un foyer. C’est un système qui permet entre autres d’éviter la pollution de l’air en intérieur. Il se compose d’un caisson central et surtout d’un réseau de conduits qui passe normalement à travers toutes les pièces de la maison. Sans un entretien périodique, certaines anomalies peuvent rapidement survenir. La durabilité des installations en dépendra beaucoup. Dans ce sens, il sera tout d’abord nécessaire d’adopter les bons gestes au quotidien. En premier lieu, il est vivement conseillé de laisser allumer le système en permanence sous peine de voir des condensations se former à l’intérieur de la tuyauterie. En outre, les sorties ainsi que les entrées d’air ne doivent pas être obstruées, notamment par des meubles ou autres objets encombrants. Ces réflexes simples devraient permettre de gagner en durabilité.

Par ailleurs, il est nécessaire de réaliser régulièrement des interventions plus approfondies directement au cœur des éléments fondamentaux de la VMC. Quelques petits coups d’aspirateur sont par exemple recommandés au niveau du boîtier principal. Les ventilateurs doivent, par la même occasion, subir un peu de nettoyage au pinceau pour dépoussiérer efficacement. Des opérations de ramonage conduit sont aussi nécessaires. Sinon, il faut aussi porter une attention particulière aux bouches d’extractions. Les filtres des VMC à double flux ont de même intérêt à être remplacés au moins tous les 6 mois. Ce sont des tâches qui peuvent prendre du temps, mais qui sont pourtant essentielles.

Opter pour un service professionnel

Nombreux sont les fabricants qui proposent leurs propres VMC sur le marché. Même si le principe de fonctionnement de base reste semblable pour tous les modèles, chacun peut avoir ses particularités. Il est donc assez difficile pour un novice en matière de ventilation de maîtriser les différents aspects d’un système, même assez basique. C’est l’une des premières raisons de faire appel à une entreprise de nettoyage conduit VMC. Cette dernière peut mettre à disposition de ses clients des techniciens qualifiés ayant les compétences requises pour assurer un travail de qualité. En effet, faire les choses soi-même c’est potentiellement s’exposer au risque d’abîmer quelque chose ou de bâcler la maintenance.

Il est néanmoins nécessaire de bien choisir le professionnel en question. Il doit être capable de remplir des missions simples comme le nettoyage des conduits ou des prises d’air. De plus, il faut aussi pouvoir compter sur un spécialiste qui peut effectuer des réparations en cas d’anomalies ou changer des pièces usées. Il se doit également d’avoir les équipements et les outils adéquats pour que le résultat puisse respecter les normes en vigueur. Heureusement, une société de contrôle des réseaux air et eau n’est pas difficile à trouver.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *